Merci pour vos témoignages.

 

Ilana W, Psychologue clinicienne spécialisée en thérapie brève intégrative.

« NeurofeedebackTMest une méthode révolutionnaire, rapide et efficace !

Grace à elle, le cerveau se régule seul, sans intervention ou volonté de contrôle de notre part, en utilisant le principe de la plasticité cérébrale.

Je la recommande essentiellement pour les personnes anxieuses car je suis convaincue que cela régule la sécrétion de cortisol (hormone du stress) qui induit stress, déficit attentionnel, impulsivité.

Par conséquent le Dynamical Neurofeedbackâ améliore la détente, la gestion de la douleur, la confiance en soi, le sommeil…

C'est donc une alternative totalement complémentaire à une thérapie brève au même titre que le sport ou le massage. »

 

Valérie B, médecin généraliste.

« Étant moi-même médecin et voyant les limites de la psychothérapie (qui reste malgré tout essentielle) j’ai fait l’expérience du Dynamical Neurofeedbackâ  tout d’abord pour ma fille de 5ans dont la problématique a été résolue en 4 mois.

Me concernant j’ai ressenti une sérénité et une paix intérieure qui se sont s’installées progressivement. Le cerveau cesse de fonctionner dans le vide, en boucle.

J’ai également une meilleure gestion du stress dans les situations critiques. »

 

 

Corinne, 63 ans, praticienne en EDMR, psychothérapies brèves.

«J’ai d’abord testé NeurOptimal® pour moi. Dès la première séance, j’ai ressenti un effet positif sur mon sommeil qui était de meilleure qualité. J’ai aussi gagné en confiance et moi et en spontanéité. J’ai eu également le sentiment de moins procrastiner.En tant que psychothérapeute, je conseille le Dynamical Neurofeedbackâ en complément d’une psychothérapie. La synergie des 2 méthodes donne d’excellents résultats sur le stress, le sommeil et certaines douleurs. »

 

Charlotte, 25 ans, Responsable d’une TPE.

« Après 3 séances, j’ai ressenti une plus grande confiance en moi. Je prenais la parole plus facilement et était plus convaincante dans mon discours ».

 

Caroline, 48 ans, Avocate.

« J’ai commencé le Dynamical Neurofeedbackâ par une séance d’essai. Je me suis sentie très détendue pendant la séance et les jours suivants ce sentiment a perduré. J’ai poursuivi avec 6 séances supplémentaires et j’ai constaté une nette différence. Moi qui avais du mal à déléguer, je fais plus facilement confiance à mes collaboratrices, elles m’en ont d’ailleurs fait la remarque. Je traverse en ce moment des difficultés personnelles que j’affronte plus sereinement et avec plus de recul ».

 

Carole, 43 ans, Responsable recherche et développement dans le domaine médical

« J’étais ouverte à la méthode mais je l’avoue aussi un peu sceptique. Après 5 séances j’ai plus d’énergie et je gère plus facilement le quotidien. » 

 

Sandra, 38 ans.

« Mon fils de 7 ans a de grosses difficultés à lire, à apprendre ses poésies et à écrire. Nous avons commencé les séances de NeurOptimal® à raison de2 fois par semaine. Dès la 2ème séance j'ai pu constater qu'il était plus calme au moment des devoirs et de manière générale. Il acceptait de lire les lignes données par la maîtresse. Tout s'est débloqué, la lecture, l’écriture et son apprentissage, il arrivait enfin à retenir les tables ! Son orthophoniste a été bluffée. Il y a eu d'autres changements sur le sommeil. Il ne se lève plus la nuit et est beaucoup plus reposé le matin. Sa concentration s’est aussi améliorée. »

Merci pour ce temoignage qu'une cliente m'a demandé de partager.
2ans...2 ans à se battre contre la terre entière pour faire comprendre aux gens que non mon fils n'est pas un excité !!!!
2 ans à voir des orthophonistes, des sophrologues et autres ...
Après avoir fait un bilan neuropsychologique le diagnostique tombe: Trouble de l'hyperactivité avec trouble de l'attention et de l'efficience. OK ON RESPIRE .NON pas de médicaments, je ne veux pas!!! Du coup on me propose une méthode qui n'est pas fiable à 100%, onéreuse et contraignante pour mon fils de 6 ans et demi .
Alors on décide d'essayer le neurofeedback dynamique.
Après 5 séances mon fils arrive déjà à rester assis plus longtemps , après 7 il ne se reveille plus à 6 heures du matin (on a même eu un record en vacances à 11h) .
Après 9 séances je retrouve mon fils plus calme et plus recentré, plus posé, avec d'excellent résultats bhm.
Et là où je regrette c'est de ne pas avoir commencé plus tôt.
Emmanuelle Bouk Taieb est une femme pleine de d'empathie , de douceur et de tact avec les enfants , elle a su apprivoiser mon fils qui pourtant an avait marre de voir des docs en tous genres!

Manu,je voulais te remercier, tes séances ont un effet magique. Ma fille a retrouvé sa concentration et beaucoup moins de stress face à des examens. C'est juste incroyable.
Merci le neurofeedback dynamique et merci à toi pour ton implication , ton dévouement et ton écoute.

Merci à Emmanuelle! J’ai découvert une nouvelle technique inconnue pour moi qui est en train de changer mon quotidien ! Lorsque j'en ai entendu parler , j'ai demandé l'avis de ma pediatre qui m'a encouragé a essayer cette méthode car elle avait eu de bons retours . J’ai un petit garçon de 2 ans qui pleure et crie tout le temps. Il a une très grande nervosité qu’il n’arrive pas à gerer : crises de nerf à répétition, pleurs en continu, très grande frustration.
J’en suis maintenant à ma 6eme séance de neurofeedback et je vois une très grande amélioration !! Des gens qui le voient régulièrement à qui je n’en avais pas parlé ont remarque un changement. Il est beaucoup plus calme, plus souriant, plus apaisé. C’est vraiment pour moi magique ! J’ai d’ailleurs commencé des séances pour moi...
Je recommande vivement le neurofeedback !
Merci à toi Emmanuelle. Une personne à l'écoute, douce, avec un grand cœur.

Si une personne doutait de la puissance ou l’efficacité du Neurofeed back, alors qu’elle lise ce qui va suivre :

Il y a quelques mois j’ai développé de nombreux « extrasystoles » (pour ceux qui ne connaissent pas, il suffira juste de comprendre que c’est un dérèglement cardiaque, une arythmie, qui provoque de fortes palpations, surtout au repos, et non à l’effort).
D’où viennent-elles ? A 99% du stress.

Subir des heures ( oui des heures entières sans que cela s’arrête) de palpitations dans la journée, voire dans la nuit au point de se réveiller, a commencé à devenir extrêmement gênant au quotidien.
D’autant que j’ai des journées très remplies, et j’ai tendance à être ce qu’on appelle « hyperactive ».

J’ai lu sur internet que ces extrasystoles pouvaient partir d’un jour à l’autre.
Au bout de 3 mois insoutenables, j’ai décidé d’aller voir un cardiologue. Résultat du Holter : Fréquence d’extrasystoles extrêmement élevée – trop pour mon âge / Arythmie sans gravité en soit sur le cœur mais à surveiller !
Solution : prendre un traitement de bétabloquants (molécule proche des anti-dépresseurs….pas tip top d’accepter de devenir un légume quand on travaille 40 heures/semaine et qu’on s’occupe entièrement de la maison et des enfants… Bref que tout repose sur nous !!)….
Mon mari étant complétement contre, il a bien fallu que je trouve une solution qui pourrait me débarrasser de ces extrasystoles empoisonnés permanents qui m’empêchaient de tout !!!( principalement de dormir, de me reposer et de me concentrer !!)
J’ai donc décidé de tester le Neuroofeed Back (avec l’accord de mon cardiologue qui m’a encouragée à le faire), à raison de deux séances / semaine.

La première semaine de Neuroofeedback je n’ai eu que 4 extrasystoles ( !!)….et la semaine suivante tout avait déjà disparu….
Alors miracle ? Pur hasard ? Je ne pense pas.
JE PENSE TOUT SIMPLEMENT QUE CETTE METHODE A MARCHE !!
Aujourd’hui je continue les séances, car cela canalise mon énergie débordante.
J’arrive à avoir le même rythme quotidien effréné mais avec une énergie maitrisée, et en ayant beaucoup de recul sur ce qui sont des urgences ou non.
Merci donc à Emmanuelle Bouk Taieb pour ses séances que je recommande vivement !!

Aujourd’hui je veux témoigner des changements que le neuro feed-back dynamique a apporté dans la vie de ma famille.

Mon fils, 3ème sur 5 enfants, est depuis sa naissance un enfant hypersensible, avec un besoin d’attention énorme. En gros, à 7 ans il n’était toujours pas sorti de sa crise d’opposition, et plus on avançait dans le temps et plus il devenait dur, grosses crises qui durait des heures, hurlements, coups sur ses frères ou nous, angoisse de se séparer de moi. Je ne saurais même pas expliquer à quel point notre vie à tous était devenue un enfer et je n’exagère pas. J’ai tout essayé pédopsychiatre, psychologue, psychomotricienne, Kinesiologue, arthérapeute, coach parentale, atelier des parents, psychologue pour moi (comme dirait freud tout est à cause de la mère 😬), aucun résultat... je me suis même demandé si il fallait que je l’emmène chez un exorciste! Et je suis tombée sur un témoignage sur le neuro feed-back sur la page Facebook d’Emmanuelle... j’ai d’abord hésité, çà me paraissait un peu trop beau pour être vrai mais la situation a empiré et çà touchait méchamment le domaine de l’école donc j’ai sauté le pas, on avait plus rien à perdre. 

Au premières séances on a vécu l’enfer, Il y avait une telle violence qui sortait de lui. Puis il s’est mis à parler de ses sentiments, à les dessiner alors qu’il ne dessinait jamais. Et petit à petit, ses angoisses se sont calmées. Çà a pris du temps mais aujourd’hui je ne le reconnais plus. Il n’a plus peur de l’école, il a multiplié ses capacités intellectuelles, ses résultats à l’école sont en constante amélioration. Et même si il reste un enfant avec ses caprices, ses bêtises, ses petites crises, il résonne, maîtrise ses émotions et m’aide même à calmer son petit frère. Moi qui était si triste de ne plus voir son beau sourire de bébé, je l’ai enfin retrouvé. 

Ce changement lui a permis de retrouver une relation de qualité avec nous et nous a permis de retrouver une vie normale...

 

Comme on ne peut parler d’une thérapie sans parler du praticien, je veux remercier Emmanuelle, j’ai été très touchée de voir à quel point elle s’est investie avec mon fils, elle a su nous rassurer quand çà n’allait pas et le convaincre de continuer quand il était de mauvaise humeur.

Bref, j’étais septique et aujourd’hui je suis séduite par le neuro feed-back. J’en fait à l’occasion, et mes autres enfants aussi et les résultats sont tout autant au rendez-vous. 

 

😘

 

J’ai démarré le neurofeedback pour gérer une grande nervosité. Je suis du genre à beaucoup intérioriser (à l’origine d’un psoriasis depuis plusieurs années), je me ronge les ongles...

Au bout de 4-5 séances, je gérais mon stress autrement. Je relative plus les choses et je prends du recul ce qui change ma vie, mon quotidien et SURTOUT la vie de mes enfants et mon mari qui subissaient ce stress. 

Gros changement sur ma fille : beaucoup moins nerveuse elle aussi. Avec mon mari, la relation est plus apaisée et il a remarqué beaucoup de changement. 

Je sens que je suis plus facile à vivre ce qui facilite nos échanges ! 

 

Il y a quelques jours, je me suis bloquée le dos. Une douleur horrible, qui provoquait des évanouissements et surtout je ne pouvais pas bouger. J’ai atterri à l’hôpital : sciatique et lumbago. Ils m’ont donné des antidouleurs. Au bout de 5 jours il a fallu stopper les antidouleurs. Je pouvais bouger mais la douleur était intense. 

Emmanuelle me conseille alors de faire une séance de neuro car elle avait déjà constaté un effet sur une autre personne. Je vous avoue que j’étais ultra dubitative mais j’avais rien à perdre ! 

La séance se passe et le lendemain au réveil, plus de douleur ! Je n’y croyais pas tellement c’etait incroyable ! 

Donc à toutes celles qui ont des doutes sur la méthode, n’hésitez plus ! Merci à Emmanuelle, toujours à l’écoute de ses clients!

 

Bonsoir Emmanuelle, je témoigne aujourd'hui parce que je veux partager avec d autres, ce que j'ai ressenti et qui a été une avancée pour moi, concernant le bien être de mes enfants.

Je remonte en arrière... mon aîné de 9 ans était "dans la lune".

Un garçon gentil mais difficile pour lui de se concentrer sur des sujets qui ne l intéressaient pas. Idem à la maison, 5 fois à répéter de s habiller ou autre...

A l école, ça posait problème. On m'a demandé de consulter pour des troubles de l attention. Moi je savais que ça n était pas ça mais je ne savais pas comment l aider... un tel potentiel (il est intelligent mais rêveur...) inexploité et surtout  un comportement exaspérant pour les professeurs ou nous... 

Je me suis donc renseignée sur plusieurs méthodes et on m'a parlé du neurofeedback sur un groupe de mamans sur facebook, j étais désespérée et envisageait d'autres tests chez un pédopsychiatre...Une amie m'a recommandée Emmanuelle et je l'ai appellee en novembre.

En discutant avec elle sur la méthode, j'ai pensé que ce serait probablement une aide également pour ma fille de 7 ans qui était très colérique et en même temps sensible mais renfermée sur ses sentiments, un mal être certain mais dont nous ne connaissions pas la cause malgré des séances chez le psychologue .

Emmanuelle ne m'a pas cachée que ce ne serait pas une méthode miracle avec résultats visibles au bout de 3 séances, mais malgré le coût, j'ai décidée que ce serait dommage de passer à côté d'une méthode qui serait tellement bénéfique pour mes enfants, je me devais d essayer... 

En demandant ses disponibilités à Emmanuelle, et parcequ elle était un peu loin de chez moi, nous avons décidé de faire faire des séances rapprochées pendant les vacances scolaires de décembre (3 par semaine), moment auquel j étais plus disponible et pour éviter d avoir à trop se concentrer après une séance parfois épuisante, puis tous les dimanches pendant 1 mois pour arriver à un quota de 10 séances qui devaient permettre à cette méthode de faire ses preuves et de consolider les réflexes qu auraient acquis leurs cerveaux. 

J'ai donc emmené mes enfants, en même temps, qui ont fait une séance chacun leur tour, avec celui qui ne faisait pas la séance, qui dessinait dans la même pièce. 

Avant la première séance, nous avons beaucoup discuté et Emmanuelle leur a posé beaucoup de questions sur leurs habitudes alimentaires et de sommeil, pour être sure que rien ne viendrait perturber le post-séances.

Lors de ce questionnaire, nous avons mis aussi le doigt sur le fait que mon fils de 9 ans était énurétique. Nous avions consulté un urologue pédiatre de renom qui nous avait expliqué que tant que l enfant ne voulait pas de lui même arrêter, rien n'y ferait. 

Elle nous a quand même donné des pistes mais rien n'y a fait. Mon fils n avait jamais passé une nuit sans couche trempée... 

Durant le même questionnaire, nous avons vu que ma fille avait une phobie des dessins animés ou films tristes ou violents, même très très légèrement.

Emmanuelle a donc dû s adapter et lui proposer des dessins animés de type "barbie", quand son frère faisait sa séance, elle refusait de regarder son film, et de retournait pour dessiner.

Au bout de quelques séances, il y a eu des changements.

Mon fils s est très vite rendu compte qu il arrivait à mieux se concentrer, même juste en dessinant.

Par contre ma fille a fait des crises de colère violentes... Jy avait heureusement été préparée par Emmanuelle, qui m'avait avertie que les séances pouvaient faire ressortir ce qui "dérangeait" le cerveau avant de pouvoir arranger ça.

J avoue que c était dur et que mon mari a voulu arrêter... moi même j'ai douté mais je me suis rappelée des paroles d Emmanuelle et j'ai voulu aller au bout absolument.

Au fur et à mesure des séances, les crises se sont espacées, mais mon fils a eu une période de doute.

En effet, en retournant à l école, il avait eu un contrôle qu'il avait raté, dans une matière qu il maîtrisait d habitude.... en parlant avec lui, Emmanuelle lui a fait prendre conscience que c était le manque de stress (sentiment qu il avait avant lors des contrôles) qui lui avait fait perdre ses moyens... elle avait déjà vu ça chez des adolescents et a pu nous faire partager son expérience. Depuis tout s est très bien passé et ses capacités intellectuelles ont été décuplées! 

Pour ma fille, elle accepte de plus en plus de voir des films/dessins animés de son âge même si elle a une préférence pour le genre lisse.

Lors des dernières séances, toujours en parlant avec Emmanuelle du fait que mon fils faisait toujours pipi au lit, elle m'a dit de lui parler pour débloquer la situation... et ça a marché!! Il a eu quelques accidents mais il est propre la plupart du temps! Quand il a un accident, il suffit qu on lui parle et il ne fait plus, on dirait que son cerveau capte nos paroles et les intègre.

 

Concernant ma fille, ça a été plus long mais elle n'a plus fait de crises! Elle qui pouvait hurler, pleurer, se rouler par terre à son âge, conserve son caractère bien trempé, mais capte aussi très vite quand on lui parle, elle intègre nos remarques et n'a plus cette frustration incompréhensible qu on voyait en elle.

 

Mon mari qui était très réfractaire à cette méthode, m'a demandé de prendre rendez vous pour nous 2... 

 

En conclusion, la méthode leur a permis de se révéler dans le meilleur, mais ça n est pas miraculeux et ne vous changera pas votre enfant ou vous du tout au tout...

       Emmanuelle Taieb

praticienne et formatrice officiel ZENGAR®

07.83.77.01.47

emmanuelle@neurofeedbackfrance.fr

33 Rue Rivay

 92300 Levallois Perret

© 2017 Neurofeedbackfrance.fr