India Haya

Elle s'appelait India Haya, elle avait la maladie werdnig hoffman (amyotrophie spinale sévère). 🌸🦋🦋🦋🦋🦋🦋🦋🦋🦋🦋🦋🦋🦋🦋🌸 Lorsque je l'ai vu la première fois je ne m'attendais pas à avoir ce coup de foudre. En toute humilité je crois qu'il a été réciproque. Cette rencontre a bouleversé ma vie(Merci Elise DrDa). Elle était belle ,elle était douce et lorsque je m'allongeais à ses côtés je lui parlais et sans me parler elle savait m'apaiser . Voir cette petite fille réussir à donner de l'amour et de la tendresse grâce à son regard si expressif; La voir se moquer de moi juste à travers ses yeux et réussir à nous faire rire aux éclats; La voir prendre une si grande place dans le coeur de ceux qui savaient voir au-delà de son handicap; La voir nous apprendre que la vie n'a pas de sens qu'à travers nos actes, mais aussi à travers ce qu'on est intrinsèquement; La voir apprendre à ceux qui la côtoyaient, à voir au-delà des apparences, a été une des plus belle chose que j'ai vu de ma vie; Ça a été comme accéder à un précieux secret. Haya ne pouvait pas bouger et pourtant je pense que personne ne m'a jamais fait ressentir avec autant d'intensité l'importance de chaque vie. La vie a une valeur qu'on ne réalise pas assez, elle n'a pas comme valeur que ce qu'on en fait mais aussi le simple fait d'être. Haya a dépassé son espérance de vie car elle a été arrosée d'amour comme on arrose une belle plante fleurie. Ses parents m'ont appris ce que veut dire un amour inconditionnel. J'ai vu cette famille avoir pour centre de gravité une petite fille hors norme, une princesse enfermée dans son corps. J'ai vu cette famille vivre autour de cette terrible maladie, avec cette maladie, sourire, aimé, rire malgré la maladie. J'ai vu une famille être aussi belle à l'intérieur qu'elle l'est à l'extérieur. 🐳 Grâce à Haya j'ai vraiment appris ce que veut dire la communication non verbale . J'ai appris qu'on peut s'aimer profondément sans se parler. J'ai eu l'honneur, le privilège, de partager un moment de sa vie et je remercie le ciel d'avoir su voir le cadeau que je recevais. Haya m'a beaucoup transmis... A chaque difficulté, aller m'allonger à côté d'elle était un moment de ressource, de douceur. À ses côtés je me sentais forte, invicible. Sa connexion à d... était palpable. Je l'avoue je lui demandais d'intercéder en ma faveur auprès des anges et du tout puissant pour être protégée de tout malheur. Je suis convaincue qu'aujourd'hui elle est mon ange gardien. Souvent je souris en pensant qu'elle veille sur moi et je vois des clins d'oeils de sa part dans certaines situations. J'avais envie d'écrire pour elle parce que je l'ai aimé, l'aime et l'aimerai. J'avais envie d'écrire sur elle pour me rappeler de ne jamais m'arrêter aux apparences. Si on ne la regardait pas de près on pouvait passer à côté de ce qu'elle était, de qui elle était. En ne la regardant pas de près j'aurais pu imaginer qu'elle n'avait rien à donner, rien à recevoir. Et elle m'a tant donné, tant appris que je veux le partager . Pour ceux qui n'ont pas eu la chance de la connaître je vous transmets ce message : regardez avec votre coeur, ne vous arrêtez pas aux apparences. India Haya je t'aime. 🦋🦋🦋🦋 Vicky Riahi gad Riahi Sigale Bismuth LOVE U💖💖💖

2 vues

       Emmanuelle & Laurent Taieb

praticienne et formatrice officiel ZENGAR®

07.83.77.01.47 / 06.64.56.26.26

emmanuelle@neurofeedbackfrance.fr

33 Rue Rivay

 92300 Levallois Perret

© 2017 Neurofeedbackfrance.fr